Posted on

Nintendo, parce que même quand il perd, il gagne finalement…

nintendo gagne son procés aux états unis

Nintendo

Traduction de l’article original
États-Unis  Règles de la Cour d’appel en faveur de Nintendo
Dans l’affaire de brevet Tomita Technologies 3DS

D’abords, il semble que la saga de l’affaire de brevet de Seijiro Tomita contre la Nintendo 3DS arrive enfin à sa fin. Aussi, la Cour d’appel des États-Unis vient de confirmer que la console portable n’a pas utiliser la technologie couverte dans un brevet revendiqué par Tomita Technologies.

Tomita Technologies International, indiquant que la 3DS utilise une technologie qui est « sensiblement différent » de celui couvert par le brevet.

Ceci marque la fin de plusieurs années de procédures judiciaires.  Commencés lorsque l’ ancien Sony staffer Tomita a poursuivi Nintendo en 2013.
En prétendant qu’il avait montré un prototype de sa technologie d’écran 3D aux fonctionnaires de Nintendo au siège de la société en 2003.
Il a déclaré que Nintendo avait utilisé les idées derrière sa technologie sans lui payer la licence appropriée.

Une action en justice de Tomita semble avoir été gagné en Mars 2013. Il a gagné son procès contre Nintendo et aussi se serait contenter de 30,2 millions $ en dommages – intérêts.

Presque immédiatement Nintendo a continué l’offensive. Faisant appel et portant l’affaire devant le tribunal.
En Avril de l’ année dernière, il a été jugé par le New York Cour fédérale que Nintendo n’aurait pas porté atteinte au brevet de Tomita.

Nintendo, parce que même quand il perd, il gagne finalement…

Cette nouvelle décision par la Cour d’appel des États-Unis fait suite à une tentative avortée par Tomita d’appliquer une demande de brevet similaire dans son Japon natal.

Voici ce que Ajay Singh, Nintendo de directeur du contentieux et de la conformité de l’Amérique, avait à dire:

Nous sommes très heureux de la décision de la Cour. Nintendo 3DS n’a jamais utilisé la technologie dans le brevet de Tomita. Cette décision confirme la longue tradition de Constructeur a utiliser sa propre technologie innovante. Cette affaire prouve aussi une fois de plus que la Firme défendra agressivement ces procès sur ces brevets. Surtout lorsque les produits ne portent pas atteinte. Et cela même si ils doivent le faire depuis de nombreuses années, grâce à de multiples essais et dans plusieurs pays.

Le message ici semble simple:
Ne vous trouvez pas dans une salle d’audience avec Nintendo. Parce que même quand il perd, il gagne finalement.

Enfin, merci a nintendolife.com pour cet article que vous trouverez ici